Yuppie Psycho

 

 

Vous incarnez Brian Pasternack, un jeune homme en route vers son premier emploi de bureau dans une des entreprises les plus importantes du Japon : Sintracorp. Alors que vous arrivez dans un immense building de 10 étages, vous vous rendez compte que votre contrat est quelque peu particulier, vous devez trouver et tuer une sorcière qui a pris possession de l’entreprise. Si cela vous semble quelque peu curieux, en vous baladant d’étage en étage, vous vous rendrez vite compte que certains employés semblent avoir cédé à la folie, quand d’autres ne sont pas déjà morts. D’étranges créatures ont aussi pris possession de certaines zones.

Pour accomplir votre mission, vous pourrez compter sur l’aide d’une intelligence artificielle qui, apparemment, est la seule à prendre au sérieux la situation. Certains employés sains d’esprit pourraient, semble-t-il, aussi vous aider dans votre tâche !

   

  

Yuppie Psycho est un jeu indépendant qui ne ressemble à aucun autre. S’il a tout d’un survival-horror, il arrive aussi à innover en jouant beaucoup sur le second degré et en plaçant de nombreux éléments comiques là ou on ne s’y attend pas :

- En tant que survival traditionnel, Yuppie Psycho est un jeu difficile. La barre de vie descend rapidement, les piles de la lampe torche se vident très vite, les objets de soins ne remettent pas énormément de vie (sauf si vous combinez ou si vous cuisinez les aliments que vous trouvez à la cafétéria), vous ne pouvez que fuir les gros monstres, les sauvegardes manuelles nécessitent de trouver une photocopieuse, de l'encre et du papier, et enfin certaines énigmes vous demandent un minimum de recherche et/ou de réflexion. De ce côté-là, c’est du classique et c’est très bon.

- En revanche, et peut-être que certains n’aimeront pas la formule, le scénario est totalement déjanté, les monstres ont un aspect mi-flippant/mi-rigolo (mention spéciale à la photocopieuse géantes), les PNJ sont totalement décalés et leurs actions ou leurs comportements ont été programmés pour nous faire rire ou sourire.

   

  

De manière générale, Yuppie Psycho a une véritable profondeur de gameplay et la progression le long du soft révèle de nombreuses surprises tant dans son scénario que sans des mécanismes de jeu. En ce sens il en fait un jeu véritablement maîtrisé dans lequel on ne s’ennuie jamais. On oublie d’ailleurs assez rapidement les graphismes 2D et le style pixel art tant le titre est passionnant et se veut critique du monde de l’entreprise.

Ce huis clos bourré de qualité ne plaira cependant pas à tout le monde à cause de son côté parodique parfois trop prononcé. Mais au moins, on ne pourra pas dire que Yuppie Psycho ressemble à d’autres titres, qu’on aime ou non il en reste une expérience tout à fait unique, originale et assurément intelligente !


Description du jeu par Kyoledemon

Aucune image dans la galerie